Th4ïl4NdE


CE QU'ON EN 4TTEND...


les p4rents:

Y revenir avec eux, 9 ans après.

Trouver une île paisible et s'y ressourcer ensemble (on avait réussit ce challenge à l'époque, il doit toujours y avoir moyen...). Explorer le parc national de Khao Sok peut-être ?

 

 

les enf4nts:

Manger des phad thai à volonté, dormir dans un bungalow sur la plage et se baigner.

Pour Robin, apprendre à écrire son prénom dans le sable chaud...Pour Max, se fabriquer des bracelets de coquillages.


Intro


 

Nous arrivons à l'aéroport de Phuket !

Ce n'est bien sûr pas notre destination finale, vous connaissez maintenant notre amour du tranquille et peu touristique...

Si l'on a choisi d'atterrir ici, c'est pour sa proximité avec le parc National de Khao Sok et l'île de Yai Noï.

Ce sont les 2 destinations que nous avons" pré-sélectionnées" avant le départ !

 

Nous sommes déjà venu en Thaïlande.

Contrairement aux temples d'Angkor, nous ne voulions pas y revenir spécifiquement pour remarcher sur nos traces avec eux, mais pour y faire une pause familiale...dans un pays "facile à voyager" avec des enfants !

 

Première étape, gagner la mer d'Andaman de toute urgence et prendre un long tail boat pour le large....

 

Ko y4o nOï



C'est reparti pour les plans débrouille...

Depuis l'aéroport, on squizze les taxis honéreux contre un "grab". Le chauffeur demande notre nom par téléphone pour le marquer sur un écriteau et venir nous chercher en toute discrétion aux arrivées de l'aéroport. ( Ici aussi, çà chauffe entre taxi et uber/grab ).

On prend place dans un long tail depuis le port de Bang Rong.


Avec les enfants on se doit d'anticiper un minimum, et on a reservé la veille, 2 nuits à Tha Kao Bay View guesthouse via l'application Agoda.

On grimpe quelques marches à flanc de colline et après un acceuil chaleureux, on découvre notre bungalow rustique et sa terrasse avec une vue magnifique sur la mer d'Andaman et ses fameuses formations karstiques au loin...

On est séduit !!

 

 


Pour couronner le tout, la nourriture ici est exquise !! Et se prend sur la magnifique terrasse avec vue toujours...


Le restaurant du Thakhao Bayview
Le restaurant du Thakhao Bayview


On louera des scooters dés le lendemain pour explorer l'île, mais pour finir cette première journée thaïlandaise ( ce matin encore nous étions au Cambodge...), nous allons nous détendre sur la plage en bas de notre colline !



Bonjour, bonjour !!

Sawat die Kha Maxou! Sawat die Krab Robin !



Réveil en douceur en regardant le beau panorama depuis le hammac ( quand est-ce que les parents ont le droit de se balancer dessus ??! ), petit déj copieux pour tout le monde avec gavage de banana pancakes et sticky rice à la mangue ( il faut absolument en refaire une fois rentrés à la maison, c'est trop bon !!), les enfants jouent un peu avec Momina la petite fille de la maison, on nous donne généreusement un onguent maison pour apaiser les piqûres de moustiques de la nuit et hop ! On jump sur nos scooters!!



On fait un petit court de chose sur la route avec les forêts d'évéa et la collecte de caoutchouc...



Notre seul planning c'est qu'on a jusqu'à la nuit, notre seul impérarif d'itinéraire c'est qu'il faut prendre tous les chemins de l'île !



Au détour d'un chemin, on tombe sur des sacs de riz et une balance...

On en profite pour vérifier l'a courbe de poids des enfants ! 😂

Tout va bien ! Ils peuvent continuer à manger du riz! ( Max était inquiète, malgré ses cuisses de mouches, elle reste la plus lourde ! )



À part des plages, des rizières et des forêts d'évéa, sur Koh Yao Noi il y a des villages de pêcheurs.

Quand la mer se retire, leurs maisons sur pilotis s'élèvent haut au-dessus de la vase et offrent des gargottes où manger un délicieux poisson grillé.



Sur l'île il y a de quoi satisfaire les goûts de chacun.

Des animaux pour Max et des gros engins pour Robin !

Des panoramas criblés de photogéniques formations karstiques pour les parents.



Malheureusement le temps se met à la pluie... On y avait échappé depuis le début de ce périple, 3 mois plus tôt... elle nous rattrape enfin !

Nous nous abritons le temps d'une averse sous l'avancée d'une maison qui semble déserte.

Que nenni... Un petit garçon espiègle se met à jouer à cache-cache avec les enfants et fini par prendre une douche de pluie dans la gaieté la plus totale !

Un voisin sort pour nous offrir des ponchos de pluie...bref! Un beau moment de partage.

Nous profitons d'une accalmie pour remonter sur nos scooters, le tour de l'île n'est pas bouclé !


 

Une journée qui se fini à jouer au Dobble dans le bungalow pendant que la pluie goutte au dehors...

Les parents veillent jusque tard dans la nuit, préparant une stratégie de fuite pour retrouver le beau temps alors que les enfants dorment dans le lit d'appoint qu'on nous a gentiment installé pour eux...


Sawat Die !!

Ce matin nous essaierons encore de passer entre les gouttes... Cette meteo ne fait pas notre affaire ! Le parc Khao Sok et les îles plus au Sud qui nous séduisaient, valent-ils le détour sous ciel gris pluvieux ??

Nous devons trouver un plan B et vite !



On tente de lire notre avenir dans les boules de grains de sable laissées par les crabes... sans succès...

On attend que le bernard-l'hermite nous montre la route à suivre... veut pas sortir...


 

On profite de nos derniers instants sur Ko Yao Noi alors qu'un choix radical s'impose à nous... C'est aussi çà l'intérêt quand on ne réserve pas à l'avance...On va aller chercher le soleil...

 

 

 

On quitte l'adorable famille qui tient le Thakhao Bayview pour prendre un long tail boat et gagner le continent...

Une éclaircie et on hésite toujours sur la suite...

Continuer à descendre vers le Sud alors que les prévisions météo sont à la pluie?...

Remonter vers baNgkok où le soleil s'annonce ?...

On mange quelques beignets à la banane au port pour réfléchir...

bus de nuit pour... B4ngkok !



Bus de nuit...

Les parents au sommeil léger,  trient leurs photos, écoutent de la musique, grignotent...

Les enfants au gabarit plus compact passent une plutôt bonne nuit...

On les regarde amoureusement et avec envie, lorsque les lumières des lampadaires éclairent leur faciès d'ange par intermittence...



le pOnt de l4 rivière kw4ï


      

 

À peine arrivés dans la capitale Thaïlandaise, on enchaîne avec un autre bus!

Quelques brochettes de saucisse dans le ventre et c'est parti, direction Kanchanaburi.

 

Kanchanaburi ??! Quoi-qu'est-ce?


Nous voulions remplacer le parc de Khao Sok ( abandonné pour cause de météo défavorable... ) par une autre "zone verte"...

La Thailande ne se résume heureusement pas à ses plages, il y a des sites religieux remarquables et des beaux parcs nationaux où randonner ( nous l'avons déjà testé et approuvé lors d'un precedent voyage ici sans les enfants...) et même un lieu où une scène de l'histoire mondiale s'est joué !

Et oui, le pont de la rivière kwaï vous connaissez ??


 

Pour l'instant nous allons SUR la rivière Kwaï puisque on trouve une chambre flottante très sympa !

 

Hummm...la Jacques !
Hummm...la Jacques !

 

La ville en elle-même n'a rien de remarquable.

On se repose jusqu'au crépuscule...

Complètement par hasard, il se trouve que nous sommes en plein festival!

1 fois par an, se déroule un spectacle en plein air qui raconte l'histoire qui s'est jouée ici pendant la seconde guerre mondiale... Et c'est ce soir!


On file donc vers le pont en sidecar-taxi!


Final explosif !
Final explosif !

 

C'est trés sympa!!

C'est un spectacle musical, en Thaïlandais biensûr, mais il y a un écran avec les sous-titres en anglais.

Je traduis pour Maxence qui est trés interessée et Robin panique un peu pendant le final réaliste où des pétards explosent de toute part !

Les enfants nous assaillent de questions sur la guerre, "ils sont morts pour de vrai ces gens ?" " Ceux-là sont des acteurs donc non... mais y'a pas si longtemps que çà oui! Pleins de gens sont morts à la guerre..." " La guerre ça existe pour de vrai ??!" " Oui, et en ce moment dans le monde, y'a des pays où il y a la guerre" " pour de vrai?" "Pour de vrai..."

La prise de conscience, si elle a lieu, dure un éclair, on retourne vite à l'instant présent, et on part goûter les gourmandises locales assis sur les rails de train qui passent sur le pont de la rivière Kwaï.

 

Un touriste mal inspiré vient nous donner un reste d'insectes grillés...

Il a goûté, maintenant çà suffit et il trouve dommage de jetter... ( tient donc, il se découvre une âme écolo le gars... ), ça doit être drôle pour les enfants ?... Ben voyons!...

Et qui est-ce qui doit grignoter çà après ??!!

Bref David prend un ver grillé et moi le grillon en brochette tendu gentiment par ce-dernier...

Qu'est-ce qu'il faut pas faire pour épater ses enfants!!!...

( La photo ci-contre ne peut volontairement pas s'agrandir, faut pas déconner non plus...)

 

Le lendemain on loue bien entendu deux scooters pour explorer les environs, le cimetière des prisonniers alliés morts ici compris.

Maintenant qu'on a vu le spectacle cela prend du sens pour eux... Ou pas...

Tout cela reste léger, on doit veiller à ce que les enfants ne sautent pas à pieds joints entre les stèles et je dois dire tous les prénoms qu'ils me montrent du doigts... " et là, il s'appelait comment ? John. Et lui? Henry. Et lui? Robert. Et lui? Ronald. Ronald?????!!!! Ah!!!!Comme au Macdo c'est trop drôle !!!" Allez, on y va! 😅

 

mon groupe de rock à moi...
mon groupe de rock à moi...

 

En rentrant, on se promet un revisionnage parental du film de David Lean sorti en 1957 " le pont de la rivière Kwaï " et qui faisait parti de la vidéothèque de papi Daniel. ( Mais je crois qu'on a plus de magnétoscope de nos jours...🤔 ) et de lire le roman de Pierre Boulle du même nom aussi...

Car maintenant, on a marché dessus, et çà éveille toujours un interêt supplémentaire !

 

L'étape suivante doit nous rafraîchir, on avale les km en scooter pour aller se baigner aux cascades d'Erawan!

Mais avant on se compose un picnic !

    


On remonte donc la rivière Kwaï sur des km pour arriver dans le parc national d'Erawan.

Comme nous le montre Robin, c'est une cascade à 7 niveaux ! 

C'était son exercice du jour, compter les cascades ! Voilà l'école c'est fait, on peut s'amuser ! 😂



Allons voir à quel niveau nous allons goûter l'eau...


 

Week-end oblige, les Thaïlandais de bangkok débarquent avec des bateaux gonflables et se baignent avec leurs gilets de sauvetage orange au niveau 3...

La nourriture est interdite aux niveaux supérieurs alors, on s'installe là pour picniquer, en regardant avec circonspection cette foire colorée dans un endroit qui pourrait être si beau et serein... Les enfants, eux, nous demandent pourquoi on a pas acheté un flamand rose gonflable de 2 mètres de haut comme tout le monde...

 


C'est aux niveaux plus élevés qu'on trouve un endroit paisible où affronter les petits poissons qui picorent les pieds et l'onde fraîche...

Enfin... Max décide de rester sur son rocher et je me contente d'une fish pédicure alors que David se dévoue pour escorter Robin qui adore l'eau !!


 

Voilà... Une fois que les enfants ont jeté leurs rognures d'ongles des pieds et fait pipi dans ces belles cascades d'Erawan, on a dû écourter... :)

 

Un peu d'Histoire, de scooter et de nature... Du beau temps retrouvé comme souhaité...

Maintenant à nous les plages thaïlandaises!!

On a jeté notre dévolue sur une île plus à l'Est... Critère de sélection??

Tranquiiiiiiiiille!

 

Koh kOod



Quand nous avons voulu quitter Kanchanaburi, nous étions contents de tomber exactement au moment où un bus partait pour Bangkok...


Sauf que ce bus a mis un temps interminable pour arriver dans la capitale thaïlandaise...


Que la station de bus où il a fini par nous déposer n'était pas celle d'où partaient les bus en direction de l'Est...


Que le bus de ville pour nous y conduire a lui aussi mis un temps pénible à le faire...


Bref, on est arrivé à Trat à l'heure de se coucher...

Une de ces journées nécessaire mais inintéressante... En attendant l'invention de la télétransportation, il en faut...

Merci aux enfants pour leur infinie patience dans les transports !!



Matin.



C'est de Trat que partent les ferries pour Koh Kood

Koh Kood, parfois Koh Kut, est l'île ensoleillée que nous avons choisi pour remplacer les îles du Sud que nous voulions visiter à la base et qui sont toujours baignées de pluie...

On l'a choisi car elle est réputée belle, tranquille et on y annonce du soleil ! 🌞


Max a oublié don doudou sous les draps en désordre de notre guesthouse de Trat.

Il fallait bien que çà arrive...

On refuse de payer un taxi à la peluche pour nous rejoindre... ( méchants parents ! )

Il faut savoir que depuis l'Indonésie, ils se sont habitués à lacher leurs doudous des journées entières pour ne les avoir que la nuit, Max doit prendre soin de ses affaires un minimum, on prend le risque de s'embarquer sans lui!

 Elle est assez compréhensive. On lui promet de le recupérer plus tard.

 

La traversée en ferry n'est pas longue, on dépasse la grande sœur trop festive et populaire de Koh Kood : koh Chang, et nous voilà à accoster au port où des crevettes sèchent au soleil.

La chambre que nous avons réservé la veille est sordide...On part explorer le secteur à pied...

 

 

 

 

Le lendemain, on déménage gaiement !

On a repéré la veille où poser nos valises pour les prochaines nuits!

 

On va rester une semaine sur Koh Kood, autant bien s'installer !

 

 

 


On a choisi la FarEast Guesthouse pour son herbe grasse qui chatouille nos plantes de pied, ses palmiers hauts au-dessus de nos têtes, son hydravion dans le jardin qui transforme les enfants en aventuriers et son bungalow simple mais confortable !

1300 baths, c'est plus que nos prix habituels mais il faut relativiser et se faire plaisir de temps à autre, 33€ la chambre triple avec petit déjeuner est un prix très correct pour Koh Kood!


 

 

 

Il est rare pour nous de rester si longtemps au même endroit mais on a beaucoup vadrouillé depuis presque 3 mois de voyage et notre prochaine étape en Namibie sera également riche en kilomètres...bref, on a décidé de rester ici un petit moment !

 

On loue un scooter familial pour la semaine, il y a des plages à découvrir, des cascades, un village de pêcheurs... Cette île nous semble parfaite pour ne pas s'ennuyer un instant !

 

1ere plage: Ao Noi.

Eau turquoise, rochers dans l'eau, ponton de bois et hauts palmiers. Trés joli!


On pense aussi à retourner au port...

On a négocié avec le patron de notre guesthouse de Trat, et Doudou arrive par bateau aujourd'hui !

Il le prend tout seul cet aventurier en peluche !! Pour rejoindre son aventurière de Maxou sur Koh Kood !

 


On cherche à arpenter tous les chemins au nord de l'île jusqu'au couché du soleil...


 

Sur Koh Kood, il y a une belle route goudronnée qui va de Ao Salad au Nord jusqu'à Fisherman village au Sud-Est.

Après, pour l'accès aux plages, c'est chemin de terre plus ou moins long et cabossé... 

Peu importe qu'un "resort" confortable y soit installé la majeure partie du temps, l'itinéraire est toujours aventureux et c'est charmant! 

( Allez dire çà au conducteur précautionneux qui a tous les membres de sa famille sur son scooter...😂 )

 

En tout cas on les pratique tour à tour...

 

 

 

 

La plage Ao Jark, au Sud-Ouest, est au bout d'un long chemin de terre, des pierres et des trous mettent à rude épreuve les suspensions de notre engin, et on est mal récompensé de notre effort par la marée !

Haute, elle a goulument grignoté la plage...

On contemple l'endroit paisible mais englouti depuis les balançoires accrochées à  deux  palmiers  qui font  la révérence. 

Nous on la tire pour ce matin ( la révérence ), on se promet de revenir à marée basse !

 


Le village de pêcheurs.

Parfaite retraite pour le déjeuner...



La plage de Bang Bao est assez épargnée par la marée haute, pas de vagues pour les baigneurs à bouée, des balançoires aux cocotiers... parfait !




Et quand le soleil décline pour se cacher derrière la colline... 

On change de plage pour ne jamais louper un sunset!!


David et Robin dans la mer de Chine
David et Robin dans la mer de Chine


Puis chaque journée recommence ainsi:

Levé sans réveil, petit-déjeûner, partir à 4 sur le scooter à la recherche d'une plage inexplorée, phat thai et smoothie de fruits frais à midi, couché de soleil dans l'eau et course poursuite rituelle sur le sable rythmée par les éclats de rire des enfants...



Pour changer un peu de la plage, il y a les cascades...

On prend notre bateau pour accéder à celle de Khlong Chao.


 

Euh...non, pas celui-là...

C'est celui-là ! 😄

 

Khlong Chao
Khlong Chao

 

Maxence discute en tête alors que nous descendons des marches spectaculaires pour nous rendre à la seconde cascade de l'île, Khlong Yai Ki.

David s'occupe de garer le scooter, impatients on ne l'attend pas.

Alors que je mets en garde Robin derrière moi contre une éventuelle chute et qu'elle y met comme d'habitude son grain de sel " Oui Robin, fait attention parceque çà descend beaucoup tu sais !", Max se met soudain à dévaler la pente abrupte en galipette avant, je hurle à répétition son prénom comme si cela pouvait freiner sa chute.... Je revois encore la scène, le spectacle de cette petite marionnette désarticulée qui n'arrêtera sa culbute qu'au bout d'un temps interminable....

Elle a entendu ma terreur " Çà va maman, çà va, j'ai rien..." me dit-elle alors qu'on sanglote dans les bras l'une de l'autre. 

 

     

On est quitte pour une grosse frayeur collective et des égratignures... personne n'ira se baigner dans cette cascade, vite, un beau couché de soleil pour se remettre !

 

 

Voilà, cette semaine de farniente sur cette belle île de Koh Kood ne nous a pas ennuyée un instant !

L'île a la taille parfaite pour s'y sentir comme chez soi et avec suffisamment de lieux d'intérêt pour se distraire !

 

Les chasseurs de soleil...
Les chasseurs de soleil...


On repart en ferry sur la mer de Chine en direction de la capitale du royaume de Siam...



N.B. : les balançoires sous les palmiers sont pour les adultes !😋


b4ngkok


La visite de Bangkok est rapide...

Nous connaissons déjà la capitale thaïlandaise et "la ville" n'est pas ce qui intéresse le plus les enfants.

Cependant, premier intérêt à ce retour à la " civilisation", un Starbuck et son gâteau licorne à la crème chimique arc-en-ciel pour le petit déjeuner...

 

 

Second intérêt, ses centres commerciaux géants pour s'équiper pour la suite du voyage car ce tour du monde n'est pas fini...

 

 

On a pris des bateaux taxis en quête de pyjamas chauds pour les nuits fraîches dans le désert...

 

On a acheté des cartes mémoires supplémentaires pour nos appareils photos pleins à craquer...

 

On  a acheté une petite longue vue pour voir au loin les beaux animaux d'Afrique...

 

Bref, on était fin prêts pour la suite, à nous la Namibie !

 

 


Bye bye Thaïlande!

Tu n'es à la base pas du tout le genre de pays qui nous fait rêver...

La première fois qu'on t'a visité c'était parceque tu étais coincée entre le Cambodge et le Myanmar et que notre vol pour le Japon partait de ta capitale...

La seconde ( présentement ), pour passer du temps en famille paisiblement...

On ne te cherche pas mais on te trouve toujours agréable au final !

Nous n'avons pas du tout réalisé l'itinéraire prévu à la base pour cause de météo pluvieuse dans tes îles du Sud, mais c'est si facile de se déplacer sur tes routes et tu offres tant de sites "touristiquement" intéressants que l'imprévu devrait être une façon de voyager chez toi!


Sawat Die Kha royaume de Siam et qui sait peut-être à une prochaine fois?...



← précédemment
← précédemment
suite →
suite →


Four Tet - LA Trance....

On a beaucoup écouté ce morceau en Thaïlande!! Beaucoup!!

L'original n'est malheureusement pas en libre écoute... ce remix lent fera cependant l'affaire... ;)