ouest - 4méric4in


ce qu'on en 4ttend


les p4rents:

les grands espaces, la beauté des paysages des Parcs Nationaux de l'Ouest-Américain, la vie en Van comme on l'a appréciée en Nouvelle-Zélande, prendre en photo ses pieds en surplomb de la Horseshoe bend, visiter enfin San Francisco et rouler sur la Pacific Coast Highway de SF aux falaises de Big Sur ( si elle est réparée...) ...

 

Les enf4nts:

Découvrir où vivent les personnages de "Cars", manger des hamburgers et des frites (et des glaces aussi...), dormir avec papa et maman dans le campervan, chanter " Ani Couni " sur la terre des indiens!


mes deux indiens - carnaval 2ox7
mes deux indiens - carnaval 2ox7

24 sepTembre 2ox7


Los Angeles.

On arrive le soir même de notre départ d'Europe...la magie des fuseaux horaires!

Nous avons embarqué le matin-même  porte "A4" pour le 1er vol du voyage... heureux hasard ou présage ?🍀 On se le souhaite!


Maxence et Robin sont décidément des routiniers de ce genre de périple et sont à l'aise partout... Discrets comme à leur habitude, ils lancent leurs avions en papier entre les têtes des voyageurs en transit...et les "chuttt" et "sorry" de leurs parents mi-gênés mi-amusés...


.


25 sepT. : ciTy oF st4rs


La nuit a été courte pour Robin qui a fermé les yeux avant le décollage du vol Oslo / L.A. et ne les a rouvert que 10heures plus tard sur sol américain...
Difficile après çà de rentamer une nuit complète...
Ce matin nous récupérons le Campervan pour notre roadtrip dans le wild wild west!
Max l'aurait voulu avec un arc-en-ciel, un chaton, un chiot et une licorne dessinés dessus....
Robin imaginerait plutôt un camion jaune taggé d'un transformers, équipé d'une remorque et de " coups de poings "sur les côtés : - 2 devants, durs, pour les méchants...
- 1 derrière, mou, pour les gentils...
( Ce petit est jet-laRgué je vous disais... )
Loupé!


" Coral ", notre van à fonds marins est cependant validé par tous! ✌️

Et à présent motorisés, nous filons découvrir un peu Los Angeles...



Ci-dessous, la scène suivante...

J'immortalise mon zombi de fils en train de siroter de l'eau glacée ( on a beau être au pays du soda, faut pas déconner, le coca çà pique...).

Quand tout à coup il sursaute! 

" Maman ?! C'est pour qui cette photo? C'est pour envoyer à la crèsse ? "

Euh... pourquoi ? Si c'est pour tes copains de la crèche çà change quelque chose ?

Ben vu la 2ème photo...oui... visiblement çà change quelque chose...



On teste les embouteillages angelènes pour admirer la façade du musée " The Broad" et de son voisin le Walt Disney concert hall.



Il nous paraît également impensable pour cette visite express de L.A. de ne pas faire crisser nos pneus sur la route qui monte jusqu'au Griffith Observatory.

De là on peut admirer les fameuses lettres "Hollywood" sur la colline voisine.

Et on embrasse un panorama qui va du centre-ville de Los Angeles à la baie de Santa Monica et l'océan Pacifique qui sera notre dernière étape d'une journée bien remplie.



C'est à rythme lent que nous gagnons la côte pacifique... Nous ne sommes pas seuls sur la 8 voies...



Le ciel rosi déjà quand on gagne enfin Venice beach... Dommage que les journées, même outre Atlantique, ne durent que 24h. Nous y aurions bien consacré plus de temps...
Le pier de Santa Monica et son air de fête foraine nous subtilise quelques quarters contre des tours de manège.
Les enfants ont pû siester dans le van et gagner quelques heures de vitalité supplémentaires... mais soyons raisonnable, il est déjà l'heure d'aller de coucher... L'aventure ne fait que commencer !


 

Bye bye L.A.! ✌️🌴

 

 

 

26 sepT. : Joshu4 trEe n4tion4l p4rk


 

On se lève dans notre 'motel 6' en banlieue de Los Angeles.

Le premier avis de Robin sur les Etats-Unis après notre journée d'hier? : " je trouve que les nuits sont trop longues ici!!"

Ben oui... quand on se reveille vers 3h, le matin est long à venir...

Maxence évoque quand à elle avec nostalgie sa maison et surtout les peluches qui s'y trouvent, mais se réjouit de pouvoir manger un hot-dog au petit déjeuner ! Un petit spleen facilement guéri donc!

On file au Walmart du coin faire quelques courses, ce soir on dort tous les 4 dans le van au Joshua Tree National Park!

 


Il est temps de manger la route.

C'est les grands espaces de l'ouest américain qu'on est venu découvrir ici, pour cette première étape de notre tour du monde de 4 mois à 4!


En voyage, je trouve même le fait d'aller aux toilettes photogéniques...🤗
En voyage, je trouve même le fait d'aller aux toilettes photogéniques...🤗


Les environs de L.A.  sont très secs.

La route aux bandes de signalisation jaune nous mène à un store perdu au milieu de nulle part.

On en profite pour commander une pizza.

À la vue des enfants, la vendeuse nous indique une aire de jeu un peu plus loin... Nous ne l'aurions pas trouvée seuls!

Lieu idéal pour le break de mi-journée, je continue ma collection de photos des aires de jeu les plus sympa du monde !


 

Le Joshua Tree National Park est donc notre premier grand parc national américain.

On l'a choisi pour sa proximité avec L.A. 

Il faut commencer en douceur, synchroniser notre horloge biologique avec celle du fuseau horaire local. 

C'est important surtout maintenant que nous voyageons avec nos enfants! Avec David nous avons une tendance boulimique en voyage, on avance tous les sens en éveil et on ne se ménage pas si il y a des choses à voir à proximité, on file comme le vent....

Là, les enfants nous incitent à ralentir et c'est bien aussi!

 

Voilà le fameux "America the beautiful" annual pass épinglé au pare-brise de 'Coral'.
Voilà le fameux "America the beautiful" annual pass épinglé au pare-brise de 'Coral'.


Donc ce parc situé dans le sud-est de la Californie a un eco système de type désertique. Outre des cactus et des bas buissons, on y trouve notamment les Joshua trees!

Les arbres de Josué ne se rencontrent que là!

Ils sont beaux non ?!!



On décide de garer notre van pour la nuit au camping de Hidden Valley.

Ici c'est le système du premier arrivé premier servi.

On se trouve une place qui nous plaît.

On glisse 20$ dans une enveloppe qu'on fait disparaître dans une urne cadenassée à l'entrée du camp et on épingle un petit bout de papier au poteau qui signale notre emplacement, voilà!

Alors avec David forcément c'est comme si on achetait une maison...on tourne...y'a-t-il de la place pour que les enfants jouent ? De l'ombre ? Les toilettes pas trop loin mais assez quand même pour qu'on ait une jolie vue dégagée ? Pas de pente puisqu'on dort dans le van cette nuit ?...

Bref, on a fini par se poser ! ✌️


Les gamins sont extrêmement heureux !

Il y'a du sable au sol!!!

Vite ils sortent les petites voitures, jettent leurs chaussures au loin et se mette a escalader tous ces magnifiques rochers qui nous entourent !

 

 

On profite de la belle lumière de fin d'après-midi pour aller faire un petit tour.

Le nature Hidden Valley trail.

On prend notre temps pour faire cette petite boucle, il faut dire qu'il est impossible de faire suivre un sentier aux enfants...il grimpent sur tous les rochers du parc...on rentrera au couché du soleil!

 


En rentrant au campement, on surprend les petits animaux du soir...cette nuit-là on entendra même les coyotes hurler... tous les 4 blottis sous la couette commune...

C'etait une bonne journée !


M4nger l4 rOute



On se lève un peu endoloris de cette première nuit à 4...

On a tenté l'alignement de sardines dans le sens de la largeur du lit... Nous sommes grands...ce n'était pas la meilleure option...On tentera une autre configuration demain! 🤗

Les enfants ont quand à eux très bien dormi !



C'est tout de même magique de se réveiller ici !!



Cette fois si on s'apprête à y passer la journée sur LA ROUTE !

La distance jusqu'au Grand Canyon n'est pas monstrueuse mais il faut compter avec les arrêts...



Il faut dire qu'elle guide dés le début les roues de notre Ford Mavericks jusqu'à une surprenante flaque de sel... irrésistible vous pensez bien!!



On suit bientôt la fameuse route 66.

Les enfants roupillent tranquillement à l'arrière jusqu'à Oatman.

Cette ancienne ville minière s'est réanimée grâce aux touristes et aux ânes...( no comment... On en fait partie...🤗 ) qui hantent nonchalamment la rue principale du hammeau ( les ânes et les touristes donc...)


Route 66
Route 66


La pause du goûter se fait à Kingman.

Robin adore les trains, Max les milkshakes... BINGO!



On arrive à Grand Canyon National Park à la nuit... Nous avions réservé notre site de camping au Mather campground avant de partir.  

Nous y dormiront 2 nuits... 

Pour l'instant, seule la bonne odeur des bois et la fraîcheur de l'air nous informe sur la qualité des lieux...inspirant!


Gr4nd C4nyon


 

Pas de petit-déjeûner au réveil!

Le café lyophilisé et les fruity loops multicolores peuvent bien attendre !!

On a une faille gigantesque à aller voir !!

 

 

Comme il est difficile de rendre en photo la majesté du lieu !!!

On se demande bien sûr comment les enfants appréhendent ce type de panoramas gigantesques...et bien du haut de ses 4 ans, Robin, fermement accroché à ma main ( pas de barrières ici...) m'en lâchent 2 des "WAOUH WAOUH !!"

 

C'est dit !

 

 

On décide de prendre un petit déjeuner le long du rim.

On passe de longues minutes à chercher un semblant de restaurant mais ils semblent être rattachés aux lodges qui bordent la faille.

Que cela ne tienne, on trouve dans une échoppe de quoi être heureux : 2 grands cafés américains, des beignets et des petits bols de cereales avec le tigre dessus.

Bonus, Tic et Tac viennent amuser la galerie et animer ce petit déj avec vue !

 

On ne résiste pas à glisser quelques quarters dans les belles longues vues...il paraît qu'on peut voir des condors... 

J'ai montré "les cités d'or" aux enfants... un des dessins animés préférés de mon enfance...

Ils cherchent donc un espèce d'oiseau doré immense qui pourra nous transporter d'un coup d'aile à tous les points de vue qui longent la faille...

 

Loupé... C'est en navette gratuite qu'on nous transportera et le seul oiseau vu portait une étrange polaire bleue...🤔

 

PS: aucun enfant n'a été mis en danger sur cette vidéo... effet d'optique, Robin n'est sûrement pas au bord du vide !!...



Que cela ne tienne, ils sont contents de prendre le bus ! ( Il leur en faut peu parfois cest fascinant !! )

Nous profitons des nombreux points de vue qui surplombent le Canyon.

Il peut faire jusqu'à 29km de large... Son lit est hérissé de "picots" selon la tendresse de la roche qu'a rencontré le Colorado en creusant son lit.


Impressionnant, d'où qu'on regarde...



On descendra même un petit boùt du sentier qui descend vers le fond du Canyon, ça aurait été une ballade fantastique mais soyons raisonnable... Nous ne sommes pas complétement sereins ici...Les barrières sont inexistantes ou insuffisantes, nos enfants completement inconscients du danger... 


On les arnache sur notre dos ou on leur cours après pour qu'ils nous tiennent la main... c'est sportif comme découverte !!!



On rentre à notre campement se reposer avant le couché de soleil.

En arrivant à notre emplacement ( le 180 de la juniper loop... j'avais glanné des infos sur le web et c'est vrai que cest un super emplacement où l'on oublie ses voisins...🤗 Non je ne suis pas sauvage... j'aime juste quand on a l'impression d'être seuls au monde ! )...


Donc, en arrivant à notre emplacement voilà t'y pas que des cerfs broutent l'herbe tranquillou près de chez nous!

Génial !



De la fenêtre du van...
De la fenêtre du van...


Les enfants n'ont pas envie de s'arracher à cette belle nature où ils s'inventent des histoires entre les étroits troncs des pins... 

Mais papa et maman ont rendez-vous avec la lumière dorée du soir... Ça ne se manque pas !

On choisi un point de vue trés à l'est qui est réputé beau et pas trop prisé...


Magnifique !


Je ne résiste pas à l'envie d'aller m'excentrer sur un boût de falaise, Max étroitement ligotée sur mon dos ( à son grand désespoir... )

C'était un trés beau moment !!



On rentre à l'heure des loups.

On allume un petit feu de bois...

C'etait une bonne journée.



Au matin...



Puis on reprend bien vite la route... L'appel du large vissé au corps toujours...

On longe encore un peu le magestueux canyon mais bientôt notre regard ne se dirige plus vers le bas mais vers le haut...


Vu! Le Colorado creuseur de Canyons!
Vu! Le Colorado creuseur de Canyons!


Devinez-vous vers où nous nous dirigeons ??....


Monument V4lley



Et oui... nous allons en territoire Navajos !

Maxence chantonne " ani couni ", le chant indien qu'elle a appris à l'école...


 

Je ne savais pas que c'etait un chant de pluie...

Très efficace, Max nous arrose bientôt de trombes d'eau...La première pluie du voyage... 

Pour une fois que je conduisais le van...🤗

 

Mais ma petite princesse indienne nous a reservé là une bien jolie surprise...

 

Pluie sur Monument Valley
Pluie sur Monument Valley


Car si on se lamente un peu sur la météo en prenant notre repas de midi...une surprenante apparition va vite renverser la situation et égayer notre moral...



Et oui.... cette pluie était finalement une bénédiction !! 

Une averse faiseuse d'arc-en-ciel qui lavera complètement le ciel pour notre ballade sur Monument Valley drive... Nous nous trouvons chanceux sur le coup! 



On est donc tout heureux de nous engager sur la route caillouteuse qui serpente entre les buttes et les mesas, le ciel bleu sur nos têtes...

Les buttes sont plus hautes que larges, les mesas plus larges que hautes...

On part vers 15h et on ne sortira de là qu'à la nuit, autant dire qu'on l'a fait à rythme d'escargot cette ballade en voiture, on a bien profité !!


Depuis le John Ford point déserté...( On est là nous...🤗 )
Depuis le John Ford point déserté...( On est là nous...🤗 )
Un boût de la" Monument Valley Drive"
Un boût de la" Monument Valley Drive"


Alors, les parents kiffent en tout point... On a beau connaître les images à travers divers médias, c'est comme le Taj Mahal ou le Maccu Picchu, c'est toujours plus époustouflant en vrai!


Les enfants ont adoré le sable fer-oxydé au sol, et dessiner sous les pieds des photographes...

Ils feront aussi une jolie gymnastique accrochés aux barrières de protection du point de vue " artist palette".


L'important c'est que nous soyons tous contents n'est-ce pas!?


Robin, David et Maxence - John Ford Point.
Robin, David et Maxence - John Ford Point.


Si çà vous dit, j'ai monté boût à boût des petites vidéos que j'ai glanné tout au long de cet après midi hors du temps en terres Navajos...

Histoire de voir qu'on bouge aussi... 😉


L4ke powEll eT comp4gnie...



Après une bonne nuit passée dans notre van à l'ombre des buttes au camping "The View".

On reprend la route vers le lac Powell.


C'est un lac artificiel qui n'a commencé à se remplir qu'en 1963, quand la construction du barrage qui en est à l'origine a été achevée.

17 ans plus tard...il était plein.


Un des points d'intérêt de ce petit coin, c'est la Horseshoe Bend ( courbe du fer à cheval) . Ce méandre du Colorado est tout à fait remarquable !



Bon je voulais prendre mes pieds en photo assise au bord du vide à la base mais bon...pas avec Max sur le dos...

Ici non plus pas de barrières !

De quoi donner des sueurs froides à David !


Autre point d'interêt...les Antelope Canyons !

On décide de visiter le "lower", il paraît tout aussi remarquable et moins fréquenté...

On se présente après le déjeuner, on obtient la visite de 15:50...

Soit, on pense avoir une lumière encore sympa...

Il fait chaud ici, on file donc vers la marina pour tenter une petite baignade rafraîchissante dans le lac Powell avant la visite du lower Antelope Canyon.



Elle est un peu fraîche mais on se régale !!



Puis vient vite l'heure de s'engouffrer dans l'étroit canyon !


 

Mais il semblerait que le" moins fréquenté" lower canyon ait depuis peu gagné en popularité...Nous ne sommes pas les seuls à attendre impatiemment de nous faufiler dans l'étroite faille...

Les Navajos régulent, à juste titre, le flux de touristes à l'entrée du Canyon, du coup on attend notre tour plus d'une heure...


On était mieux dans le lac!

Les enfants se demandent ce qu'on attend là et nous, on observe avec anxiété la course du soleil...

Nom de bleu ! Il va faire nuit!!

Quand c'est enfin notre tour, on est au taquet !!



Alors oui...on a pas eu autant de lumière qu'on aurait voulu... On a pas bien anticipé les choses sur le coup...

Mais c'est quand même un chouette endroit !

Les enfants ont bien sûr adoré ( du sable au sol, des échelles à grimper, l'impression d'être des aventuriers dans une grotte...).

Nous ? à refaire?....

Tous seuls, à midi...why not !?🤗



Voilà tout pour aujourd'hui, on découvrira demain le 3 ème interêt du lake Powell et environs : le lac Powell lui-même !

Ce soir on file faire quelques courses au Walmart de Page et...tient, il y a des RV ( Recreation Vehicule, camping car quoi...) garés tout autour du parking...

On décide de faire de même, on se couchera tôt ce soir de toute façon, alors pourquoi pas gratuitement sur le parking d'un Walmart !?

Glamour nos vacances hein ? 😉


Dim4nche ouTre 4tl4ntique



Le dimanche chez nous, c'est farniente et ballade...

Pourquoi pas ici aussi ?!



Bon, on est pas les seuls à avoir cette idée...

Les Américains adorent camper. 

Ils ont des installations de malade pour s'installer parfois juste à quelques km de chez eux. 

Bateaux, Buggy, RV de plusieurs chambres...on se gare entre deux.. avec notre petite maison roulante Ford !



Matinée farniente...checked ! ✅


 

Pour la ballade du dimanche après midi, elle se décide sur un coup de tête, voir de poker... 

J'ai lu des choses sur internet ( c'est moi qui ai potassé le plus sur cette region du monde puisqu'elle n'était pas sur la top liste des  pays à visiter de mon chéri...), mais ma couverture reseau ici est quasi nulle... j'ai rien imprimé de concret...C'est juste sur la route vers Kanab qu'on bifurque soudain à gauche !

On y va donc un peu au pif... 

Au pif où ??

 

À Edmaier's Secret biensûr...

 

C'est quoi Edmaier's Secret ?

Bon, déjà ce n'est plus un secret... çà l'a été a une époque. 

Ce Edmaier là, un photographe allemand, avait pris des photos aeriennes du site concerné sans en dévoiler la localisation précise... 

Magnifique cette aura mystèrieuse...

Puis si ce n'est plus un secret c'est en tout cas peu fréquenté. Il se dit que c'est un lot de consolation pour ceux, comme nous, qui n'ont pas été tiré au sort à la loterie de The Wave !

De belles formations géologiques en perspective...

 


On a donc quitté brutalement la Highway 89 qu'on suivait pénards depuis le lac Powell en direction de  Bryce Canyon ( notre destination suivante ) pour virer à gauche sur un chemin caillouteux...

David me maudit pour cette brillante idée pendant qu'on sautille sur nos sièges... Dans 'le salaire de la peur' on aurait explosé...

On s'enquille une petite salade composée dans le van, garés sur ce qui semble être le parking du début de la randonnée et c'est parti!



On suit le lit d'une rivière asséchée dans un décorum magnifique !!

Nous sommes tout de même sceptiques, car rien n'est balisé ici...on a peur de ne pas trouver les belles roches qu'on est venu chercher... puis si! 

Edmaier, tu n'as plus de secret pour nous !


Coucou Edmaier ! 👋
Coucou Edmaier ! 👋


Brain rocks ( choux-fleurs rocks on dit nous...), Teepees, dentelles fines et fragiles de grés...un grand terrain de jeu au final, une bien belle ballade improvisée !


Bryce c4nyOn



Bienvenue au pays des Hoodoos !!

Ici çà caille la nuit...

On a trouvé notre position nocturne dans le van au fil des nuits...tous dans le même sens...les petits au centre qui changent de place chaque nuit pour être à côté de chaque parent de façon équitable, les parents sur les côtés parce-que c'est contre les fenêtres qu'il fait le plus froid...

On dort plutôt bien ! 

Sauf qu'à Bryce Canyon, il fait rudement frais la nuit!! (2400m d'altitude faut dire...)

De quoi dormir tout habillé !

Mais le jeu en vaut la chandelle, ma-gni-fique!



On commence par les points de vue en voiture puis on randonnera entre les Hoodoos sur le sentier qui part de Sunrise Point.

Trés beau!

Les enfants ont en plus une forme olympique et grimperont sportivement les lacets qui montent rudement de Wall Street au Sunset Point.



Ces formations rocheuses particulières ont hanté les nuits des petits et grands amérindiens... elles étaient considérées comme les restes pétrifiés d'anciens êtres ayant été punis pour avoir mal agit...

"Les enfants calmez-vous où vous finirez en hoodoo à Bryce Canyon !!

Ahhhh...quel exostisme dans la fâcherie... j'ai hâte qu'ils fassent une bétise !


C'est ces hoodoos qu' on appelle des "cheminées de fées" en Cappadoce!



On rentre éreintés de cette belle randonnée où on a combiné le Queen's garden trail et la Navajo Loop

Les enfants ont encore une fois vraiment assurés !!

En récompense, on descend de quelques mètres cette nuit pour éviter le gel sur les vitres...( Je sais, avec des parents comme nous c'est Noël tous les jours ! 🤗😂 )

Nous dormirons dans un camping primitif prés de l'entrée Est du Zion National Park tout proche...

Un petit feu de bois sous les étoiles, un petit épisode de Mouk mérité et tous au dodo avant 20:30...🤗


ziOn n4tion4l p4rk


 

Ce parc là est différent... 

On empreinte une route bitumée teintée d'ocre, pas de points de vue à rejoindre, on circule dans le fond de la vallée d'où partent les différentes randonnées. Les points de vue se méritent donc!

La vallée principale, le Zion Canyon au nom biblique, est fermée aux voitures du printemps à fin octobre, on y circule en navette gratuite. ( Parcontre c'est galère pour parquer sa voiture...il faut compter 20$ la journée quand le parking du visitor center est plein...la petite ville de Springdale au sud du Park à tendance à s'engraisser sur les touristes du Zion. Nous donnons un mauvais point pour çà ! )

 

Robin a enfin garé son van, il va prendre sa navette !
Robin a enfin garé son van, il va prendre sa navette !


On aurait été tenté par un Angels Landing trail vertigineux... Mais est-ce sympa pour les enfants d'être une fois de plus ligotés sur nos dos par peur qu'ils ne chutent ? 

Cette fois on a le choix, alors on préfère faire le family friendly Emerald pool trail et les laisser marcher librement sur le sentier facile.


Upper Emerald Pool
Upper Emerald Pool


Bon, on est pas au printemps...les cascades sont des filets d'eau et les piscines d'émeraude des flaques grisâtres...

Que cela ne tienne, c'est une ballade rafraîchissante.

Revenus au fond du canyon, la Virgin river ne sera plus vierge de nos pieds, les enfants y jeteront des cailloux naturellement...


Virgin river
Virgin river


On traversera encore le parc une dernière fois le lendemain.

Le plus impressionnant c'est cette roche compacte qui borde la route, sa densité et ses couleurs, c'est trés inhabituel pour nos yeux d'européens ( quoique je ne demande qu'à être démentie, nous avons plus voyagé hors qu'en Europe...) et c'est tout simplement beau!

Allez, prochaine étape :  $in city...


L4$ veg4$


 

Nous ne voulions pas spécialement nous y arrêter mais il y a une histoire de frigo qui ne fonctionne pas dans notre maison roulante et puis si on veut voir Las Vegas de nuit... c'est plus commode d'y dormir !

On profite des prix bas de jours de semaine ( évitez les week-ends si possible...) pour loger dans un casino.

Pas pour jouer non, on est pas des flambeurs mais pour que les petits jouent un peu...

Pas de moins de 21 ans prés des machines à sous, c'est d'autres jeux dont je parle, bienvenue au Circus Circus !

 


Après avoir gagné des petites peluches aux jeux de fête foraine du casino ( on se demande déjà quel stratagème employer pour s'en débarasser avant le prochain avion, vol, oublie sur une aire d'autoroute, combustion spontanée, " lâche cette peluche ou je te transforme en hoodoo!!"... ), nous attendons le crépuscule dans notre chambre...

Les enfants profitent aussi d'un bon bain !



On ne tient plus Maxence qui danse accrochée aux lampadaires et trouve génial cette ville où c'est la fête ! 

( C'est vrai que qui saurait qu'un fou armé a tué 60 personnes et blessé 500 autres, 4 jours plus tôt ?... )


On va admirer les fontaines du Bellagio.  ( On va même faire pipi dans le Bellagio...ben quoi?...toute cette eau qui coule aussi...)

On evite les super-héros qui échangent une photo contre quelques dollars et on foule les tapis moelleux des casinos... Juste pour voir...



Pas de gueule de bois ce matin, voyager avec des jeunes enfants évite l'aspirine au réveil...

Le Circus Circus abrite le plus grand parc d'attraction couvert du monde, on en profite une fois qu'on nous a réparé notre frigo ! 

( On va à death Valley ce soir, il nous faut de l'eau fraîche ! ).


Mise de 1 cent...Pas de jackpot...
Mise de 1 cent...Pas de jackpot...


Je vous avoue que nous sommes tout heureux de retrouver notre van ce soir...faire un boût de route au soleil couchant et manger dans la nuit chaude de la vallée de la mort à la lumière d'une lanterne improvisée ( frontale+ bonbonne d'eau )...

Sin city n'est pas pour nous...


De4th V4lley



Ce matin, c'est levé de soleil sur Zabriskie Point.



Ces terres froissées dont les multiples couleurs se révèlent à mesure qu'elles sont touchées par les premiers rayons de soleil de la journée, sont de toute beauté.



Les enfants prennent leur petit déj sur le parking de Zabriskie Point, trop heureux de pourvoir le faire le nez dans les cailloux avec leurs petits véhicules.



" est-ce qu'on est dans le desert maman ?? "


Smart pipi
Smart pipi

 

On trouve en tout cas d'étranges échelles de couleur dans les toilettes...

Évaluer correctement la couleur de son pipi peut sauver la vie, ils l'ont bien compris et se félicitent de leur pipi jaune pastel...

Si ce n'est pas le désert, on est en tout cas en terres hostiles...


On reprend donc la route pour explorer quelques endroits de cette Death Valley...

La mort a ici ses attraits... 

Ses roches , ses dunes et pour se rapprocher un peu plus des enfers: badwater, le point le plus bas des États-Unis ( 86m sous le niveau de la mer)...



Çà ne vaut pas le salar d'Uyuni Bolivien que nous avons déjà arpenté 2 fois, mais çà a toujours son charme ces grandes étendues salées !


On arrivera au soir jusqu'à Mono Lake, on se rapproche de la destination suivante, le Yosemite National Park...


mOno l4ke + yOsemite n4tion4l p4rk



Mono Lake.

Ce pauvre lac, qui est en train de se faire assécher au profit d'une Los Angeles qui a la pépie, nous révèle des formations calcaires qui se dressent dorénavant hors de l'eau.



Voilà bien entendu un terrain de jeu idéal pour les enfants.

On aperçoit au loin des hauteurs enneigées, le parc de Yosemite n'est pas loin..



Un paysage lunaire... avec de l'eau...🤔


 

L'après-midi on découvre le fameux parc Yosemite !

Alors, pour dire qu'on est en Octobre on est impressionnés par la foule!

Il y a des véhicules partout!! On ressent tout de suite les bienfaits de la navette gratuite des autres parcs...( Sans doute impossible à mettre en place dans un parc de cette envergure ! )

Pas d'apparente tranquilité ici...on est presque effrayés...

 

Les campings de la Yosemite Valley sont pleins, on s'inscrit sur la file d'attente, c'est loterie à 15h...

 

 

Alors, à 15h pile, un ranger sort de sa cahute ( ici, une ranger...) et annonce le nom des heureux élus en écorchant sympathiquement tous les patronymes étrangers des gais campeurs pendus à ses lèvres.

Elle n'écorchera pas les notres...

On passe ensuite dans sa cabane pour voir les possibilités qui s'offrent à nous.

On obtient une place à Crane Flat campground pour cette nuit.

Pour demain, une place ce libère en direct au Upper Pine Campground dans la Yosemite Valley tant prisée.

 

 

OUF! Nous voulions partir sinon...échaudés que nous étions par l'air de Dysney Land du parc bondé et par le process compliqué pour se loger...

 

Ni une ni deux ( la paperasse n'est pas ce qui nous intéresse ici ) on part jusqu'à Glacier Point histoire de voir un peu de Yosemite aujourd'hui !

 


Le glacier point, c'est un point de vue sympa sur le half dome, un des deux blocs granitiques stars du parc Yosemite.

C'est ici qu'on vient notamment admirer une beau couché de soleil !


 

On roule donc de nuit jusqu'à notre campement de Crane Flat.

On ne devine casi rien de ce qui nous entoure... Nous trouvons quand même notre bear box, la boite métallique cadenassée où doit être enfermée toute notre nourriture !!

Beaucoup d'ours par ici... jamais les enfants n'auront fait d'aller retour aussi rapide pour aller jusqu'aux toilettes...

 

Morning...
Morning...
Se réchauffer les menottes au chocolat chaud...
Se réchauffer les menottes au chocolat chaud...


On s'en est sorti vivants, pas d'ours à proximité cette nuit, en tout cas on a rien entendu...

Il fait frisquet au matin, vite, allons nous promener!



On passe devant El Capitan, la star numéro 2 de Yosemite, pour rejoindre notre emplacement au Upper Pine Campground !

On a de la chance, on est tout au fond, avec vue sur la forêt d'ours et un petit ruisseau passe à 2 pas...

Les enfants s'empressent d'ailleurs d'aller y jouer, de crotter leurs baskets uniques, de se faire rouspéter et hop ! En ballade !


On a biensûr rangé au préalable toutes nos provisions dans la boîte à ours...

Si quelqu'un veut faire ses courses, il suffit de visiter toutes les bear boxes du quartier ! ( En bons frenchies, la notre renferme même un fond de rouge....chuttt...)



Hummm.... Comme ça sent bon l'automne ici!!

Les hauts arbres qui nous entourent sont magnifiques.

On décide de faire une des ballades facile du parc, la boucle de" Vernal Falls".



On remonte la Merced river jusqu'à cette cascade de 97m de haut.

Pour une ballade facile, ça monte rudement tout de même !

Mais elle est belle et a son propre arc-en-ciel!👌



Motivés par la beauté des lieux, on décide de rallonger la loop par le John Muir Trail après la pause déjeuner !

Les enfants alternent course frénétique et repos sur le dos de leurs canaçons préférés...nous...



Une bien belle ballade en tout cas, avec une belle cohésion familiale... Dans la descente finale on fait un peu l'école aux enfants et ils s'endorment pendant qu'on glisse sur les feuilles mortes...



Personne n'a pillé notre bear box, on prépare un petit feu pour nous réchauffer avant le repas du soir...

Quelle belle routine que celle-ci...


 

On se réveille une dernière fois dans le parc Yosemite.

David est toujours levé le premier.

Il nous prépare un café lyophilisé le temps que les petits émergent de leur fraîche nuit.

La prochaine étape de ce road trip à travers l'ouest américain c'est la Highway 1, la fameuse route costale de l'ouest des Etats-Unis.

 

 

Highw4y 1 - l4 côTe 4round Big sUr



Si on arrive sur la côte un fin d'après-midi grisouille, le soleil et les températures estivales ne nous quitteront plus jusqu'à la fin de ce voyage dans l'ouest américain...



Les tempêtes hivernales 2017 ont malheureusement causées des ravages sur cette route emblématique qu'est la highway 1...

Une réouverture partielle est prévue pour dans quelques jours mais cela tombe mal, on doit rendre le van à San Francisco à la même date...

On ne peut pas être chanceux en tout! À un jour prés on était bons ! 😋


 

Cela dit les tronçons de route qui restent ouverts nous laissent avoir un bon aperçu de ce que des artistes comme Jack Kerouac ou Henry Miller venaient chercher aux abords de cette côte Centrale...

 

L'inspiration...

 


À point Lobos on cherche les sea lions...


Un lion de mer se cache sur cette photo...qui le voit ??
Un lion de mer se cache sur cette photo...qui le voit ??


À Carmel Beach, ce n'est pas le vent glacial qui va empêcher mes deux globe-trotteurs de tremper leurs pieds...voir plus...



On gagne notre camping gouvernemental à 30$ l'emplacement pour notre dernière nuit dans le van...

déjà...

On a l'impression qu'il s'est passé une éternité depuis qu'on est parti de chez nous et à la fois on en voudrait encore...du temps, toujours du temps... ensemble et partout !


On est pleins d'émotions ce soir...

Pleins de la route, des grands espaces, de liberté, de couchés de soleil, de feux de camps et de chamallows grillés...

Tristes de quitter ce mode de vie qui nous convient si bien...mais déjà curieux aussi de tout ce qui nous attend encore...


A4 wild wild west
A4 wild wild west


Bye bye Coral...


 

Hello San Francisco !😉

 

 

 

 

S4n fr4ncisco



Deux photos pour décrire la ville dans laquelle on se trouve ??

Facile...



Nous y voilà, dans la ville qui monte et qui descend, dernière étape de notre road trip dans l'ouest américain...

Nous allons passer ici 3 jours et demi, à pied, en cable car, à bicyclette, en ferry ou en uber... 

De haut en bas, d'un pont à l'autre, de collines aux maisons peintes en bord de mer...



On loge sur Lombard Street... 

On a pas spécialement bûché le guide touristique de San Francisco avant le départ... du coup, c'est en revenant de Chinatown le premier soir qu'on en apprend plus sur notre rue...

C'est la plus sinueuse des Etats-Unis !

Pourquoi ces 8 virages en épingles sur 1 bloc de rue ? Pour réduire la pente de 27% à 16!!

Ah oui ?! Ben même à 16% mes mollets s'en souviennent...

Nous étions ainsi parés pour explorer San Francisco dés le lendemain de Fisherman's wharf aux painted ladies d'Alamo square park... Même pas mal!


Alcatraz
Alcatraz


Le cable car est malheureusement délaissé par les franciscanais ( avec un ticket à 7$ on peut comprendre...) et ce moyen de transport iconique de la ville est utilisé majoritairement par les touristes...dont nous ! ✌️

Allez, allons leur nettoyer les vitres !



La ville de San Francisco contrairement à sa cousine socal L.A., peut aisément se parcourir en transports en commun voir à pied...

On use donc nos semelles sur ses trottoirs et on grimpe depuis la baie vers ses hauteurs...


Painted ladies
Painted ladies


On ne repart d'Alamo square qu'une fois le soleil couché...

Les painted ladies sont laissées ternes, toutes les couleurs ont gagnées les joues de nos gamins, qui valident l'entrée de ce terrain de jeu dans notre classement des plus chouettes playgrounds du monde...



Tout comme le golden Gate, les couchés de soleil sur la ville semblent être abonnés à l'orangé...


 

Bon, le gros sujet de la journée suivante fût : " Est-ce que c'est vrai que le Golden Gate est orange ??!"

Moi j'ai toujours cru qu'il était rouge...😅

On est allé le découvrir à bicyclette.

 

Le ciel est orange, çà on est d'accord !
Le ciel est orange, çà on est d'accord !


Bref, on a fait le grand classique à vélo jusqu'à Sausalito, avec retour à SF par le ferry, chouette ballade !



Le dernier jour sera consacré au quartier de downtown, ses hauts buildings et ses musées... Un peu de culture après avoir arpenté le wild wild west, et un trés bon moment au MoMa de San Francisco !



Bye bye SF, bye l'ouest américain !

Autant je n'aime pas dire au revoir, autant je n'aime pas conclure un voyage...

Tout ce qui a été dit au-dessus, au fil des semaines passées ici, suffiront a exprimer l'essentiel : on a été conquis !!

La vie itinérante en van, les paysages spectaculaires, la côte, la météo, tout était comme on l'aime, un pays se prêtant à la vadrouille !

Bye bye première étape de ce tour du monde, on t'a aimé !



← précédemment
← précédemment
suite →
suite →


♪♫ Fink... pourquoi un anglais des Cornouailles pour ambiancer la page d'un roadtrip aux USA me demanderez-vous!!?? Sacrilège!! 

Et bien parce que c'est l'introduction parfaite à ce voyage.

Cette " sort of revolution "que nous entreprenons, c'est une révolution contre nos comportement routiniers et sécuritaires, et un mouvement de mécanique céleste pure, car c'est bien un tour du monde qu'on s'apprête à faire...

Ce morceau me projette dans cette aventure en famille et m'enserre déjà d'une nostalgie intense avant même d'avoir commencé... c'est pour çà qu'une fois posé là, je n'ai plus pu enlever ce morceau d'ici, même contre un magnifique Eddie Vedder, choix premier...