l0mbok

giLi meNo



Vient le moment de quitter Bali...

Direction Lombok, ou plutôt pour l'instant, une de ses Gilis du Nord-Ouest !

( puisque gili veut dire" petite île" )


 

Nous enchaînons speed boat vers Gili Trawangan la fêtarde puis petit bateau de pêcheur fraîchement repeind pour Gili Meno la paisible.

 

Ici pas de bruit de moteur, ils sont interdits, les plages sont réputées de toute beauté et des tortues nageraient dans les fonds marins alentours...

 

Nous allons rester ici quelques jours !

 

 

 


Même le ciel nuageux lors de notre arrivée ne gâche pas les couleurs intenses des lieux !


Robin sur le chemin vers sa nouvelle maison, 1 de plus...😄
Robin sur le chemin vers sa nouvelle maison, 1 de plus...😄

 

À Gili Meno il y a la vie sur l'île et la vie sous l'eau..

 

Sur l'île, c'est petits chemins de terre, charettes à cheval et jeux de billes devant les écoles....

 


Sous l'eau, il y a...il y a....ben, faut oser aller y jeter un œil, comme Robin, 4 ans, qui réussit à merveille son baptême de snorkeling et va devenir addict même!😉

Un futur plongeur en hauts profondes !



 

Pendant que les garçons repèrent pour nous les coins les plus poissonneux, nous les filles dessinons sur nos carnets respectifs!

 


C'est cette petite routine là qui va se répéter jour après jour...

On fait le tour de l'île à pied, on en teste toutes les balançoires, on fait un classement des plus belles plages, on repère la nurserie des tortues et là où on peut en voir des vraies des tortues, car oui! Des belles et grosses tortues nagent dans le chenal entre Trawangan et Meno, on les a vues de près !!

Pourquoi n'a-t-on pas d'appareil photo étanche déjà ???!!!😱



Et même à ce rythme là, les journées passent extrêmement vite et le soir nous surprend encore dans l'eau...


À voir des poissons gros" comme çà! "
À voir des poissons gros" comme çà! "


Pas de lampadaires sur Gili Meno, alors il nous faut bien reprendre notre petit chemin de terre vers la guesthouse avant la nuit...



Et le lendemain çà recommence...



Ahah......non, je vais vous la faire courte...

Après une dernière matinée où c'est mon tour de plonger alors que David reste avec les enfants, nous prenons à nouveau le ferry, direction le Sud-Ouest de Lombok cette fois.


SeKotong


 

 

Nous quittons Gili Meno par le ferry public donc et arrivés au port de Bangsal, on marche un peu pour éviter les chauffeurs de taxi à mauvaise réputation !

À quelques centaines de mètres du terminal on peut trouver une compagnie fiable ( bluebird taxi ) pour faire la route sur Lombok ( toujours pas de bémo... ), c'est qu'on tient à notre peau et à nos sous, le voyage n'en est pas encore à la moitié !

 

Direction SeKotong et le Krisna Bungalows.


On ne s'arrête donc pas sur une Senggigi Beach plus touristique, on ne se précipite pas vers Kuta Lombok ( ne pas confondre avec kuta Bali ) qui a le vent en poupe, mais on temporise sur cette péninsule oubliée des vacanciers...



On  arrive à l'heure où ciel et mer se confondent...



Ici il n'y pas pléthore d'infrastructure touristique, on dort, on mange, on loue son scooter ou sa ballade en bateau au Krisna Bungalows. Les prix sont honnêtes, le personnel sympa, la nourriture est bonne...seul hic, beaucoup de monde dans la piscine devant notre bungalow...



Ah non ! Suis-je bête, tous ces mômes sont à moi !! 😁



Après la chasse aux crabes matinale de Robin, on consacre toute une journée à explorer les Gilis au large de cette péninsule.

Les fonds marins y sont de toute beauté et y faire du snorkeling est un réel plaisir !!  

Poissonneux et colorés, un must!! 

Plus beau que nos 2 plongées précédentes !



Sur le bâteau avec nous, 2 autres clients du Krisna Bungalows, français, que Max et Robin ne tardent pas à appeler papi et mamie avec un naturel désarment... ( Les leurs doivent leur manquer...😉 ).

En tout cas, çà leur fait de la compagnie, et on peut snorkeler à deux pour une fois pendant qu'ils attrapent des concombres de mer avec leurs nouveaux grands-parents adoptifs...



Une bien belle journée me direz -vous ?

Attendez de voir la 3ème île de la journée...

Un îlot minuscule de sable blanc, Gili Kedis, où chiller en attendant le sunset...Nous 4 et papi et mamie...

Je n'ai aucune idée de pourquoi SeKotong n'est pas touristique mais j'en suis très heureuse !



Et y rester jusqu'au couché de soleil...

( Désolé pour le nombre de photos, je n'arrive pas à choisir...)



À la fin de cette journée, notre coefficient satisfaction a grimpé proportionnellement à la taille des prises de Robin à la chasse aux crabes par rapport au matin... 



À un moment donné, le capitaine a dû nous arracher à notre îlot de sable blanc et nous ramener à notre bungalow... Une histoire de nuit qui tombe... Mouais...



Et ils sont repartis se baigner, encore, au cas où leurs doigts se palmeraient à force... Çà peut être utile...



Comme il faut un équilibre en toute chose...la journée du lendemain sera moins rose...


À SeKotong, si tu prends pas le bâteau, tu roules en scooter...

Il y a, paraît-il, une merveilleuse et gigantesque plage deserte plus au Sud, Pantaï Mekaki...



La route est en travaux... Ils agrandissent...( Aïe... développement touristique à venir ?? ), Il faut être prudent avec la terre et les cailloux sur la route...

En haut de la dernière colline, avant une belle descente sur la plage de Mekaki, on change de team, Max monte avec moi sur le scooter... elle le regrettera...

Descente ardue donc, petite portion caillouteuse, freins, on dérape vers le bas côté...

Quasi à l'arrêt certes, mais les petits cailloux s'enfoncent dans la chair tendre de ma miss...

Voilà, accident.


La plage de Mekaki n'est plus déserte, il y a nous 4, 2 scooters dont un au rétroviseur cassé, la douleur de Maxence et ma culpabilité...

La plage est moins belle soudain...



On rentre pour désinfecter la plaie du genou et du coude. 

David colle du steristrip avec soin et on croise les doigts pour que Max n'ait pas de lésion ligamentaire ou autre, pas facile de savoir si sa boiterie n'est liée qu'à la douleur de la plaie. 

David s'imagine déjà devoir visiter des confrères techniciens en radiologie...( Comme si son travail lui manquait...😂 ), moi je me convainc du contraire puisque c'est de ma faute et je croise les doigts pour que tout disparaisse cette nuit comme par magie...🤗


Robin va seul à la piscine pour le moment...


kut4 loMbok 1



Après les 3 Gilis du nord de loMbok, c'est les plages autour de Kuta qui attirent de plus en plus de monde sur l'île voisine de Bali !

Attention, il y a Kuta à Bali aussi mais qui n'a rien à voir...

Ici ce ne sont pas les Bintang ( bière locale ) qui attirent les bourrés australiens, mais les vagues et les étendues de sable blanc qui contentent surfers et amateurs de plages paisibles.


On enfourche prudemment nos scooters ( ici aussi la route est en travaux, ça se développe furieusement, aïe! dans les années à venir fini la tranquillité ne restera que les vagues faciles...), et cest parti !



Sur la plage de Mawun, les vendeuses de bracelets ne sont pas insistantes et s'éloignent après un refus polis...

Mais elles jettent des regards interessés vers les enfants qui ont commencé une collection de Bernard l'hermite dans un gobelet d'eau en plastique trouvé sur la plage...( Leçon de recyclage...).


Finalement, elles ne tardent pas à oublier leurs planches de bracelets dans le sable pour jouer avec Max et Robin...



On aime le côté sauvage de Lombok.

Ici entre chaque plage, c'est une belle campagne qui borde les routes...

Max n'est pas totalement rassurée après notre chute en scooter de la veille... et moi non plus... 

Nous sommes encore plus prudents qu'à l'accoutumée et nous nous dirigeons gentiment vers l'Ouest...



À l'ouest de Kuta, il y a la plus connue des plages pour surfers débutants : Selong Belanak.

Je me suis dit que cela allait être une grande étendue de sable battue par les vents, avec des touristes sur ou "sous" leurs planches et qu'on ne trouverait pas ici charme ou authenticité...

J'avais tort !



Peut-être est-ce parce-que je n'avais pas glanné de photos sur le net ? Et que je m'attendais à un endroit trop touristique et donc sans âme... Mais du coup je suis agréablement surprise par cet endroit.

Il y a un village de pêcheurs à l'Est des 1 km de plage, leurs bateaux colorés échoués sur le sable blanc me ravissent...Max dit que çà pue, mais les femmes de pêcheurs qui grillent les prises du matin à l'ombre des arbres m'enchantent aussi !

La baie est belle aussi, des élévations, du vert...

Alors il y a biensûr les cours de surf et les parasols bleus payant, mais si on veut de l'ombre il faut jouer le jeu...



Et Maxou a besoin d'ombre, on ne souhaite pas trop mouiller ses plaies ce premier jour...

Heureusement, elle est inspirée pour dessiner sur son carnet de voyage et deux petits chiots viennent dormir sous nos transats pour la distraire... ( Max dort à l'heure où j'écris ces mots, je ne me rappelle plus comment elle les avait baptisés...).

Pendant ce temps David et Robin sautent les vagues avec entrain, ce qui attirera pleins de petits copains indonésiens pour Robin, un aimant que ce petit bonhomme...


Aller.
Aller.
Retour.
Retour.


Bref, on passe ici une très belle après-midi !

On attendra que les buffles passent pour quitter avec eux l'endroit...


kut4 loMbok 2


Et que fait-on aujourd'hui ???!!

Du scooter !

Et on va voir quoi ???!!

Des plages !


Vous dîtes si on vous ennuie...🤗



On est parti vers l'Est ce matin !

On foule le sable désert de Seger beach, il n'y a pas un chat, seule une vache broute 3 brins d'herbe iodée dans un coin...

L'objet de notre ballade du jour n'est pas ici mais à Tanjung Aan, à quelques roues de scooter d'ici...



En marchant vers une gargotte pour nous sustenter, car il est midi, je remarque à voix haute comme nous avons été chanceux avec la météo depuis notre départ il y a presque 2 mois...

Note pour plus tard, ne jamais se satisfaire de quoique ce soit à haute et intelligible voix...



Nous sommes superbement installés pour manger. 

Les enfants ont un hamac pour se balancer, le couple qui tient le resto est adorable de gentillesse, nous lorgnons vers l'eau turquoise pour nous baigner sur la digestion quand soudain...

Monsieur commence à tout ranger, le ciel noir nous tombe sur la tête en même temps que des cordes, des chiens et des chats, et des buffles de rivière tient !

Quand je dis que je perds des occasions de fermer ma g... 🤗


Vite, le pêcheur du coin se radine!
Vite, le pêcheur du coin se radine!


D'où l'importance de bien choisir où l'on se pose...

Notre gentil couple indonésien et leurs fille de 5 ans vont nous acceuillir pendant plus d'une heure et demi!

Les enfants squattent leur gargotte pendant qu'on espère une accalmie qui tardera à venir...

Ici on ne pousse pas à la consommation en attendant que la pluie cesse, on discute un peu, on se sourit beaucoup...

Ils viennent tout juste d'ouvrir leur cabane de plage, le mari travaillait jusque là à gili Trawangan et ne rentrait qu'un jour par semaine depuis des années...

Car c'est çà aussi le revers du tourisme ultra-concentré, ces Gilis du Nord de Lombok qui attirent les touristes balinais offrent de l'emploi mais délocalisent les maris et papas... 

La nouvelle renommée de Kuta et de ses belles plages diversifie un peu les choses, en tout cas on souhaite à cette famille là toute la réussite qu'ils méritent!!


La pluie ne cessant pas, ont se décide à braver l'averse, notre hôte insiste pour offrir un sarong à Maxence et on est tous heureux de cette rencontre même si avec la soupe de nuage, il déteint sur les habits...



Le dernier jour, je vous le donne en mille, c'est scooter et plage !

Celle de Mawi!

On collectionne des coquillages et Maxence s'entraîne à la lecture...


 

Enfin, en fin d'après midi aussi (oui j'me répète... ) la pluie s'invite, heureusement, nous, on se décommande...

Il était prévu de longue date de nous envoler pour Singapour, c'est notre heure !

On décolle quand la saison des pluies atterri et surtout avant qu'un volcan ne se mette à gronder...

 

Bye bye Indonésie !!

Merci pour tes volcans, ton vert, tes plages, tes grrrrrossssses tortues ( comment çà le masque a un effet grossissant ??! ) et ta population souriante !!

On t'a vraiment bien aimé !

😘

 


précédeMment
précédeMment
l4 suite
l4 suite